Espace Client

Vous vendez ? Vous louez ?
Votre devis gratuit






Précisez votre type de bien
Appartement Maison Autre
ERNT Montbéliard diagnostic termites Montbéliard diagnostic immobilier Montbéliard

Le moral des professionnels de l'immobilier au beau fixe - 26/04/2017

Jamais les résultats n’avaient été aussi bons. Pour sa 8e édition, le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l’immobilier révèle que 4 professionnels sur 5 sont optimistes pour les douze prochains mois. Un optimisme dû à l’attractivité du marché, les dispositifs publics de soutien et les niveaux bas de taux d’intérêt de crédit.

Réalisé trois fois par an avec l’institut de sondage CSA, le baromètre du Crédit Foncier mesure le moral de tous les professionnels de l’immobilier, ainsi que leur anticipation sur les douze prochains mois. Il y a deux ans, en mai 2015, à peine 59 % d'entre eux croyaient en l'avenir. Après une progression visible en automne 2016, et en début d'année, le baromètre a atteint ce mois-ci son meilleur score depuis sa création : 80 % des professionnels voient l’avenir avec le sourire. Et même certains pessimistes reconnaissent que la situation s’est améliorée. 


Ainsi, à la question « au cours des 4 derniers mois, avez-vous le sentiment que le marché du logement est resté stable, ou s’est amélioré ou détérioré », seuls 11 % répondent négativement. 42 % considèrent que le marché du logement s’est amélioré, et 45 % pensent qu’il s’est stabilisé au cours de ces quatre derniers mois.

Une confiance qui n’est pas entachée par la remontée des taux d’intérêt de crédit immobilier, engagée depuis fin 2016. Cette dernière, modérée, n’est pas jugée comme étant capable d’impacter négativement le marché.

Optimisme général, raison globale

Cet excellent score n’est qu’une demi-surprise. Il y a un an, en mai 2016, la confiance était déjà à la hausse avec 74 % des sondés se déclarant optimistes pour l’avenir. Mais elle reste en forte progression (+6 points) par rapport à la précédente enquête menée en janvier 2017. C’est dans l’Ouest de la France que les professionnels sont les plus optimistes : 88 % dans le Sud-Ouest et 85 % dans le Nord-Ouest contre 75% dans le Sud-Est et le Nord-Est.

Les raisons ? L’attractivité du marché, la présence et le renouvellement des dispositifs publics de soutien, et des niveaux encore bas des taux d’intérêt de crédit. Pour les quelques pessimistes restants (17 % des sondés), ils se justifient par un contexte économique encore fragile, un niveau du pouvoir d’achat des ménages et les incertitudes liées à la période électorale.

Quelles prédictions ?

Le baromètre demandait également quelles anticipations de prix et de volumes de transaction ils voyaient pour les 12 prochains mois. Dans le neuf, 53 % des répondants pensent que les prix resteront stables. 36 % s’attendent à les voir remonter. Le niveau des logements vendus devrait se maintenir pour 42 % des sondés, sinon poursuivre sa hausse, selon 38 % d’entre eux.

Dans l’ancien, 23 % des sondés (contre 17 % en janvier) pensent qu’une hausse des prix est inévitable. Là encore, des disparités entre régions, avec 34 % de cet avis en en Île-de-France et 31 % dans le Sud-Ouest. Enfin, 48% des professionnels anticipent une stabilité des transactions. 32 % pensent que ces dernières continueront leur hausse, de 22% entre 2015 et 2016.


« Retour aux actualités

Diagnostic immobilier proche de Montbéliard